18 janv. 2017

Quand j'avais cinq ans, je m'ai tué

Quand j'avais cinq ans, je m'ai tué - Howard Buten


Année de sortie: 1981
Collection: Point Virgule
Genre: Contemporain
Nombre de pages: 207
Résumé: Il voulait voir s'envoler les minutes...
Gil n'a que huit ans. Mais son petit cœur a déjà connu de bien grands sentiments. Trop grands. Trop forts...
A cause de ce qu'il a fait à Jessica, le voici dans une résidence spécialisée. Seul, face à la bêtise des adultes qui transforment ses rêves en symptômes cliniques, et son amour en attentat. Seul dans une forteresse de silence.
Qui pourra l'y rechercher ?
Une émotion pure, dans une langue merveilleusement préservée.


Mon avis:

1/5

J'ai trouvé ce livre dans les rayons du CDI de mon lycée. J'ai lu l'édition Point sortie en 2008.
La couverture ne m'as pas forcément attiré, mais le résumé m'a interpelée. Il m'a donné envie de lire le livre... et pour le coup, il a fait office de cache-misère.

Le choix du titre, à savoir "Quand j'avais cinq ans je m'ai tué", si on met de côté la faute (faute qui revient tout au long du livre), il aurait pu être intéressant. Je m'attendais au suicide d'un enfant... en fait non. C'est tout le contraire.

Le livre que j'ai lu faisait 208 pages. Mais 208 pages pour ne rien dire en fait.

Le style d'écriture du roman... une catastrophe. Je ne suis vraiment pas adepte des fautes partout et du langage enfant tout au long du livre. Pourquoi ne pas sortir un livre uniquement écrit en langage SMS? Au final, ça reviendrait au même ! A cause de toutes ces fautes, je n'ai pas réussi à entrer dans l'histoire. Au final, j'ai plus subi ma lecture qu'autre chose... et je n'ai pas eu d'autres choix que de la finir car je déteste encore plus abandonner un livre.

Je n'ai pas du tout apprécie le personnage de Gil. Il m'a vraiment tapé sur les nerfs.

Des gros points négatifs qui sont donc le protagoniste et le style d'écriture... l'intrigue aurait pu remonter le niveau mais...

... non. J'ai trouvé l'histoire plate, sans intérêt. Oh, bien sûr, il y a du suspense: mais qu'a donc fait Gil à Jessica? Vu comment les gens en parlent, ça doit être grave... L'a-t-il tué? Violée? Gravement blessé? Puis la fin arrive et au final le dénouement est aussi plat que le reste de l'histoire.

Au final 200 pages pour un malentendu, et un bouquin que l'auteur a tenté de rendre émouvant par le biais d'un jeune narrateur de cinq ans.  Pourquoi est-il dans une résidence spécialisée? Pour une raison stupide.

Le livre est étrange, plat, et je l'ai trouvé sans intérêt. Au final, je n'ai même pas été surprise par la fin car je me suis vraiment ennuyé tout au long du livre. Pour moi, une très mauvaise lecture que je ne recommande pas.

Et vous? L'avez-vous lu? Si oui, qu'en avez-vous pensé?

4 commentaires:

  1. Ouille. Ce roman ne t'a vraiment pas plu et vu ce que tu en dis (personnages, fautes volontaires, langage sms, fin décevante, histoire plate), ça ne donne pas envie de découvrir ! ^^ J'aime les critiques négatives bien argumentées comme tu l'as fait. Merci de m'avoir fait économiser mon temps si jamais le livre venait à croiser ma route.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je n'ai pas du tout aimé :(

      Je n'ai même pas été déçue par la fin car je n'ai été emballée à aucun moment. Du coup, eh bien, ce livre a été une perte de temps pour moi. J'ai été la seule de mon lycée à l'avoir emprunté.

      Après, j'ai vu des avis positifs, peut-être qu'il pourrait te plaire. Mes critiques sont personnelles, et tu n'es pas obligé(e) d'avoir le même avis.

      Merci à toi pour ton commentaire et ton avis ;)

      Supprimer
  2. Coucou !

    Je viens de voir cette critique et j'ai vu qu'on avait eu un avis très différent sur ce livre qui m'a beaucoup plu !

    Le langage que toi tu as détesté, je l'ai trouvé réaliste, beaucoup plus que quand on fait parler des enfants comme des adultes !
    Gil, je trouve que c'est tout ce qui manque dans la profession des psychiatres (surtout de l'époque), après je comprends que la révélation tombe à plat pour toi, mais ce n'est pas le plus important dans l'histoire. Ce qui est primordial, c'est de parler de comment on traitait les enfants à cette époques dans les hôpitaux psychiatriques et comment on pourrait les traiter beaucoup mieux.

    enfin voilà, je voulais juste te donner mon avis parce que je trouve toujours intéressant de pouvoir discuter autour des livres quand on n'est pas d'accord ;)

    A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour !

      Il y a pas mal de personnes qui ont bien apprécié ce livre ! Pour ma part, la magie n'a pas opéré. En tout cas, merci de ton avis !

      Supprimer