9 mars 2017

Errance

Errance - Raymong Depardon


Année de sortie: 2000
Collection: Seuil
Genre: Témoignage
Nombre de pages: 182
Résumé: Au gré de ses voyages, sans projets ni destinations établis à l'avance, Raymond Depardon se laisse surprendre par la beauté du monde, s'affranchit des règles classiques de la photographie pour témoigner de son aventure intérieure. De l'Amérique au Japon, à travers les steppes et les déserts, il immortalise ces lieux de solitude suspendus dans un présent qui semble éternel." L'aventure de l'errance m'a permis de vivre dans le présent, d'être assez bien dans le présent. " Raymond Depardon.

Mon avis:

5/5

Ce livre n'est pas très connu. Ce n'est pas le genre de livre a avoir fait énormément de bruit, je ne comprend pas cela. Quelqu'un l'avait donné à ma mère, et je lui ai emprunté car il me semblait intéressant. Il a ensuite traîné sur ma bibliothèque pendant plusieurs mois, et j'ai fini par me laisser tenter.

Raymond Depardon est un homme né en 1942. Il est très polyvalent, à la fois photographe, réalisateur de film documentaire.
Ce n'est pas vraiment une histoire. J'ai vu ce livre comme un voyage. Raymond Depardon, à travers ce bouquin, nous emmène dans son errance, à travers des lettres et des photographies. A travers ce livre, il nous fait part de ses interrogations, de ses regrets. Il se livre en toute honnêteté. Ce livre n'a pas vraiment de fil conducteur, et c'est ce qui m'a fait peur au début. Je ne savais pas si je réussirais à finir ce livre... eh bien avant de m'en rendre compte, je l'avais déjà fini.

Je ne connaissais pas Raymond Depardon avant cela. Je pense regarder ses films bientôt ! Son livre dégage beaucoup d'honnêteté. Cet homme a parcouru pendant plusieurs décennies le monde entier, armé de son appareil photo. Il capture des moments du quotidien, des lieux dont personne ne prête la moindre attention.

Ce livre est séparé: les pages de gauches sont composées de lettres, et celles de droite possèdent des photographies. Les photographies sont en noir et blanc et en format paysage. Malgré leur petite taille due au format de poche, la qualité est incroyable, Depardon m'a embarqué dans sa manière de voir els choses, dans son monde.

La manière d'écrire est magnifique, il va droit au but mais certains moments sont poétiques. Il n'y a pas vraiment de fil conducteur, l'auteur nous parle à cœur ouvert.
Il se lit très vite, car au final, sur 182 pages, une soixantaine est occupée par les photographies.

Au final, un livre que je recommande. Pour moi, il devrait être bien plus connu, c'est un petit bouquin qu'il faut lire. J'ai vraiment adoré.

  Et vous? L'avez-vous lu? Si oui, qu'en avez-vous pensé?
 

Extrait:

 « Mais je refuse de parcourir le monde pour assouvir ce besoin obsessionnel, presque névrotique, que nous avons, nous photographes, à fixer, capturer l'histoire des êtres vivants, et remplir systématiquement nos photographies de figurants, habitants de la Terre, comme si nous étions en charge de rassurer la planète qu'elle est bien peuplée d'individus.D'où vient cette peur du vide?Je veux me confronter aux lumières, aux hasards, forcer ma curiosité, m'ouvrir, briser mes idées reçues, exorciser cette peur du monde. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire