27 juin 2017

Le Renard de Morlange, de Alain Surget




Année de sortie: 2005 | Pages: 160
Collection: Nathan | Genre: Enfant
Résumé: « Malheur aux maudits les nuits de pleine lune !

Violences, humiliations : rien n'arrête le cruel comte de Morlange. Rien ? Jusqu'au jour où un vieil ermite lui prédit que, s'il ne change pas sa conduite, il sera transformé en jeune renard les nuits de pleine lune... tout en conservant son esprit humain, et ainsi jusqu'à ce qu'il ait fait pénitence ! Si Renaud de Morlange est un fin chasseur, renard a, lui, bien des choses à apprendre pour affronter les dangers de la forêt...  »

Ma note: 4/5



J'ai emprunté ce livre à une amie. Se replonger dans des livres pour enfant est toujours agréable pour se vider la tête. Mon choix s'est donc porté sur Le renard du Morlange, et comme cette même amie ne cessait de m'en parler en bien... et vu que je sais comment ne pas craquer lorsqu'il s'agit de livres... ironie ironie :(

Ce livre nous plonge au moyen-âge, et plus exactement au XVI. Le comte de Morlange est un homme égoïste, mauvais, avare, violent, détesté des habitants. Jusqu'au jour où un ermite lui dit que, s'il n'améliore pas sa conduite, il deviendra renard lors des pleines lunes. Le comte ne lui accorde aucune attention... jusqu'à ce que ces menaces se réalisent. Si au départ, il est effrayé, ses mauvaises habitudes reprennent le dessus, et il décide d'exploiter cette forme pour espionner ces sujets et voir si ces derniers lui désobéissent. Après tout, à l'aube, et s'il est proche de ses vêtements, il redevient le comte détesté qu'il était avant cette malédiction... jusqu'au jour où ses vêtements disparaissent...

Il s'agit d'un livre pour enfants, mais néanmoins c'est très bien travaillé, avec évidemment une morale à la fin. Le comte perfide ne m'a attiré aucune sympathie, néanmoins j'ai aimé suivre son évolution de Renaud-renard, sa femme, Mathilde, m'a fait quelque peu mal au cœur ! C'est une femme tellement gentille, elle ne mérite en rien d'avoir un mari perfide et tyrannique !

Le vocabulaire riche et cette manière simple d'aborder le moyen-âge fait de ce livre un bon livre à offrir à son enfant, son neveu/nièce, à un cousin/cousine, ou à d'autres enfants. Il y a beaucoup d'annotations en bas de phrases qui expliquent au jeune public la définition de tel mot qu'il ne comprendrait pas forcément.

Le rythme est rapide et sans temps mort fait qu'il se lit très vite, et son nombre de pages en fait un ouvrage qui peut être lu par des enfants dès la primaire.

En bref, une petite histoire très agréable à lire, une bonne immersion dans l'univers moyenâgeux, une véritable leçon de vie à faire lire aux enfants !

2 commentaires:

  1. Ça fait un peu penser à la Belle et la Bête (pour le côté bête^^), mais ça a l'air choupi =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah, certes certes sauf que la Bête, c'est permanent (sauf à la fin) alors que Renaud-Renard c'est que les soirs de pleine lune :)
      Oui, c'est assez choupi :3

      Supprimer