27 juin 2017

L'Elfe et les égorgeurs, de Jean-Philippe Jaworski


Année de sortie: 2017 |  Pages: 26
Collection: Les moutons électriques | Genre: Nouvelle / Fantasy.
Résumé: « Il était une fois un elfe baladin dont le charme se trouvait relevé d'un brin d'inconscience. Dans les Cinq Vallées, il était renommé pour son commerce aimable et la douceur de ses mélodies. On lui faisait fête dans les castels de Suellindon comme dans les havres de Valanael, dans les clairières de Tir Llwydial comme dans les bivouacs de Bruigwallawn, et on l'honorait jusque dans la cour de Duir Rigain."Une heure plus tard, Annoeth était déjà loin du château martyr. Il marchait d'un bon pas, le ventre plein et la tête légère. Il songeait distraitement aux routiers auxquels il venait de fausser compagnie. Sans doute émergeaient-ils du charme dans lequel le baladin les avait gentiment entortillés. Bercés par cette voix suave, captés par ce regard d'été, ils s'étaient fait berner en douceur.  »

Ma note: 5/5
- Coup de cœur 2017 -

J'ai téléchargé l'application Kindle sur mon téléphone, et du coup, j'ai une vingtaine de livres qui étaient disponibles gratuitement. L'elfe et les égorgeurs fait parti de ces livres en téléchargement libre. Jaworski est un auteur qui me fait de l'œil depuis quelques temps, et du coup, lorsque j'ai vu cet ebook disponible, je n'ai pas pu m'en empêcher.

Il s'agit donc une petite nouvelle d'une vingtaine de pages, mettant en scène un ménétrier voyageur. Alors qu'il se promène dans les Cinq vallées, il décide de faire halte dans un bourg dévasté. Et je n'en dirai pas plus car cette histoire est courte, et que je tiens à ne pas trop vous en dévoiler.

Cette nouvelle est un véritable trésor. L'écriture, en premier lieu, moyenâgeuse, soutenue, baroque, travaillée, m'a transportée dans ce monde merveilleux dans lequel se passe l'histoire. La lecture a été courte, trop courte malheureusement, mais d'une telle intensité...!

L'histoire ne met en scène que les personnages cités dans le titre, à savoir un elfe, et des égorgeurs, ni plus ni moins. Un elfe, élégant, gracieux, faisant la rencontre d'hommes violents, sanguinaires, belliqueux. La poésie et les beaux mots contre la vulgarité et les jurons.

J'ai adoré ma lecture, gros gros coup de cœur. Que ce soit l'écriture juste magnifique, immersive, le décor travaillé... le livre aurait pu faire beaucoup plus de pages je l'aurais tout autant dévoré ! J'ai vraiment envie de m'acheter les autres livres de Jaworski, et j'ai hâte de retrouver sa plume.

Extrait
« Contre le droit du plus fort, c’est vrai, je me trouve démuni. Toutefois, choisir un dénouement requiert que soit supprimé le second. Cela pose un problème. Pendant la composition d’un conte, ce genre de dilemme qui conduit à l’abandon d’un mot ou d’une péripétie porte un nom. C’est appelé un repentir, notion travestie d’un air de moralité. En écartant l’une des deux fins, vous formez un repentir. »

5 commentaires:

  1. J'entends beaucoup de bien de cet auteur, il faut que je prenne le temps de le découvrir ! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement il faut que tu le découvres !

      Supprimer
    2. Du coup j'ai craqué mon slip et j'ai acheté un pavé de Jean-Philippe Jaworski cet après midi xD
      C'est Récits du Vieux Royaume =)

      Supprimer
    3. Ah bah bravo (m) Récits du vieux royaume faut que je me l'achète, il est dans mes priorités... dès que ma PAL redescend à une vingtaine de livres je me le prend xD Bonne lecture en tout cas :3

      Supprimer