26 juin 2017

Vous revoir, de Marc Levy



Année de sortie: 2009 |  Pages: 306
Collection: Pocket | Genre: Romance / Fantastique.
Résumé: « Si la vie offrait à Arthur et à Lauren une seconde chance de se revoir, sauraient-ils prendre tous les risques pour la saisir ? Avec cette comédie romantique, Marc Levy retrouve les personnages de son premier roman, Et si c'était vrai..., et nous entraîne dans une nouvelle aventure, faite d'humour et d'imprévus...

" Un matin, il m'a promis de me raconter une histoire incroyable, et il a disparu. " Lauren.

" Nous avons vécu le début d'une histoire, elle était comme une promesse que la vie n'a pas tenue ; moi je tiens toujours mes promesses. " Arthur. »

Ma note: 5/5

Le premier mot qui m'est venu après avoir tourné la dernière page: Wow...

Si je ne supporte pas le genre romance en général, Levy est bien le seul auteur qui parvient à me faire aimer un livre mettant en scène une histoire d'amour.

Et si c'était vrai... fait parti des premiers véritables livres que j'ai lu. Un livre dévoré, sitôt commencé sitôt fini, qui reste dans ma mémoire encore aujourd'hui, plus d'une dizaine d'années après ma lecture. Son univers travaillé, la plume rafraîchissante de l'auteur, les personnages haut en couleur et la magie présente dans cette œuvre m'a fait adoré ma lecture. Même maintenant, pourtant plus âgée, Et si c'était vrai... est l'un de mes livres chouchous.

Alors que j'avais dix ans, j'ai demandé à ma mère d'acheter la suite, étant donné qu'elle la voulait également. Mais dès que ce livre a rejoint ma bibliothèque, je n'y ai plus touché... et cela pendant huit longues années. Je ne trouverais simplement pas le temps ni l'envie de le lire, car, si certes j'avais adoré le tome 1, j'avais peur d'être déçue par le tome 2...
Alors que je me promenais sur Livraddict, et partagé ma PAL aux personnes suivant mon suivi lecture, Chachadu14 m'a proposé de le sortir de ma bibliothèque et de le lire en lecture commune. Evidemment, j'ai accepté !

Dans ce petit livre de trois cent pages, nous retrouvons Lauren et Arthur, les deux protagonistes du best seller Et si c'était vrai, sorti neuf ans plus tôt. Une suite dans laquelle Arthur a préféré ne pas interférer dans la vie de Lauren, ne pas lui dévoiler que, lorsqu'elle était dans le coma, sa mère et son médecin voulait la débrancher, et que lui a décidé de la sauver coûte que coûte... car il était tombé amoureux d'elle, de son fantôme. Lauren, ne se souvenant aucunement de ce passé avec Arthur, a vainement tenté de chercher son identité, avant de baisser les bras. Mais, évidemment, un événement va obliger Arthur à se rendre à l'hôpital, et l'histoire, dans quelques points semble se répéter.

Premier point positif: Le style d'écriture ! Si j'adore la plume de Levy, c'est pour sa fraîcheur, sa légèreté, sa fluidité, toutes ses pointes d'humour qu'il pose un peu partout. Si je l'aime autant, c'est que c'est une plume qui me fait sourire, qui me rend triste.. bref qui me fait passer par beaucoup de ressentis contradictoires. Levy est un auteur parfait pour l'été. J'ai seulement eu du mal avec les points d'exclamation présent à la moitié des dialogues, qui m'a plus fait penser que les personnages passaient leur temps à crier, mais peu importe, j'ai vite oublié ce désagrément.

Deuxième point positif: Les personnages ! Oui, il s'agit d'une suite, et qui dit suite dit retrouver les personnages du premier tome. Et si j'avais autant adoré ce dernier, c'est bien grâce à Arthur, Lauren, et Paul. Arthur, le poète, Lauren, la terre-à-terre, Paul semblant plus sensible que dans le premier tome... Les personnages sont absolument attachants, drôles... Un véritable moment de plaisir d'éprouver avec eux !

Concernant l'histoire, rien de folichon, Levy garde les bases de son premier tome, tout en rappelant que les gens changent avec le temps ! Arthur semble plus déprimé, a décidé de ne pas interférer dans le quotidien de Lauren, cette dernière épanouie dans son métier... Tout ce petit monde qui a évolué, mais qui pourtant garde leur caractère. Si j'ai adoré la voisine Rose par son dynamisme et son énergie, j'ai eu moins d'empathie pour la mère de Lauren, la trouvant trop égoïste. Aucun des personnages n'a été survolé, tous ont leur propre caractère, et ces trois cent pages sont passées très vite.

Le passage de l'opération de la petite fille, Marcia, dans le chapitre 5, m'a réellement mis les larmes aux yeux. Elle est si innocente, si attachante, c'est le genre de fillette avec qui on a envie de jouer et de prendre dans ses bras plutôt que de la voir sur une table d'opération.
Les autres événements ont également apporté leur quota d'émotion, certains passages m'ont mis les larmes aux yeux, alors que d'autres m'ont fait rire, d'autres encore m'ont angoissée...

Cependant, la chose qui m'a scotchée, c'est la fin, celle jsute avant l'épilogue. Je suis restée bloquée devant cette dernière page. C'est juste génial de finir cette histoire comme cela. Un final en apothéose, d'où le "wow" dont je parlais au début de cette critique.

Si je n'ai pas eu un coup de cœur pour ce livre, c'est à cause d'une seule petite chose. Il manquait juste un ingrédient, à savoir la magie. Si elle était présente dans le tome 1, elle est quasiment inexistante. Sans doute car cette suite se veut plus sérieuse, plus poignante.

Même si je n'ai pas eu un coup de cœur, ce livre, cette série est une véritable pépite. A lire absolument, à partager, à faire circuler... Un véritable concentré d'émotions, mettant en scène des personnages haut en couleurs qui n'en sont pas moins humains, des événements bouleversants... Je le conseille vivement !

Extrait page 237
« - Je n'ai jamais eu peur du quotidien, l'habitude n'est pas une fatalité. On peut réinventer chaque jour le luxe et le banal, la démesure et le commun. Je crois à la passion qui se développe, à la mémoire du sentiment. »

2 commentaires: