17 juil. 2017

La fille du train, de Paula Hawkins




Année de sortie: 2015 | Pages: 378
Edition: Sonatine | Genre: Thriller
Résumé: « Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu… »

Ma note: 5/5



J'ai entendu parler de ce livre lors de la sortie du film au cinéma. Malgré les avis négatifs qu'on trouve partout, j'ai bien aimé ma lecture.

Nous suivons donc Rachel, une femme alcoolique, à tendance dépressive, qui n'a pas supporté le fait que son ancien mari, Tom, l'ai quitté pour vivre avec sa maîtresse dans la maison que Rachel et Tom partageaient, avant. Tous les matins, à 8h04, elle prend le train pour aller à Paris. Le soir, elle fait le même trajet, à 17h56, pour rentrer chez elle -où plutôt chez une amie. Rachel a une imagination débordante, et, lorsque le train s'arrête devant une maison, elle s'amuse à imaginer la vie que peut avoir le couple vivant à l'intérieur. Elle a fini par leur donner des prénoms: Jason, et Jess. Imaginant leur vie, paisible, tranquille, leur métier, l'amour qui les lie... jusqu'au jour où elle voit Jess embrasser un autre homme que Jason. Quelques jours plus tard, elle apprend dans le journal que «Jess», ou plutôt Megan, est portée disparue...

Etrangement, j'ai tout de suite apprécié le personnage de Rachel. Elle est mystérieuse et renfermée, mais sa détresse est palpable. Pourtant, en général, je m'attache plus au protagonistes forts, déterminés, sûrs d'eux. Rachel n'est rien de tout cela, elle est faible, timide, peu sûre d'elle, et semble dénuée de volonté. Malgré cela, j'ai bien apprécié la suivre pendant ces quelques centaines de pages. Surtout qu'à la fin elle semble comme "revenir à la vie".

Ce livre comporte trois points de vue: Nous suivons tour à tour Rachel, puis Anna -la nouvelle femme de Tom- dans le présent mais également Megan, la disparue, dans le passé. Trois personnages en somme très différents.

Tous les personnages sont intéressants, bien travaillés. Le seul qui m'a semblé antipathique a été Anna. J'ai même fini par la soupçonner coupable de la disparition de Megan !

Le véritable point positif pour roman, c'est le suspense. Le coupable était le seul personnage que je ne suspectais pas: trop parfait(e), trop gentil(e). Et pourtant ! Pourtant, j'ai fini par suspecter quasiment tous les personnages. Tous, à part un. J'avais même fini par me demander si Rachel n'était pas coupable... L'auteur a vraiment bien géré le suspense. Au final, nous sommes comme les policiers dans ce livre: on tâtonne à l'aveuglette en se basant sur des "peut-être" sans preuve concrète.

Le seul point négatif dans ce roman, c'est l'intrigue qui met du temps à se mettre en place. Le rythme est très lent pendant les 150 voire 200 premières pages. Nous suivons Rachel, qui fait l'allée en train, le retour dans le même transport. Encore, et encore. À chaque fois que le train s'arrête au feu, elle imagine une nouvelle vie pour Jason et Jess: Elle, peintre, lui en déplacement pour le travail. C'est très long, il faut s'accrocher.

Néanmoins, tout s'accélère après la disparition, montant crescendo, de plus en plus vite, jusqu'à un final incroyable. Impossible de lâcher le livre pendant les derniers chapitres ! J'ai lu quelques avis déconseillant ce livre à cause d'une fin dont le rythme s'essouffle. Je n'ai pas du tout eu cette impression, au contraire.

En bref, un bon page-turner, une intrigue et un suspense bien ficelé, un livre qui se lit très vite sitôt passé le début très en longueur. Un livre que je recommande !

9 commentaires:

  1. Aaah je suis contente qu'il t'aie plu alors !
    Personnellement j'ai pas pu blairer Rachel, mais vraiment elle m'est sortie par les yeux du début à la fin ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui? Je pense qu'on a tous des avis différents sur elle, c'est vrai que normalement je ne l'aurais pas aimé, mais là je l'ai bien aimé, va savoir.
      Je viens de voir le film, et omg... quel massacre...

      Supprimer
  2. J'ai adoré ce bouquin. Par contre, je n'ai pas vu le film, et vu que tu parles de "massacre" en commentaire, je vais m’abstenir et rester sur le bon souvenir du livre :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, tu l'as aimé aussi ! :D Oui, y a rien à voir franchement ^^'

      Supprimer
  3. Lecture sympathique mais une petite déception car différent de ce à quoi je m'attendais et pas à la hauteur de tout ce que j'en lisais...
    Mais on lit, on lit, on veut savoir!
    Et il est certain que je verrai le film!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, dommage !
      C'est exactement cela, on veut savoir.

      Supprimer
  4. Oh la la !!! u me donnes vraiment envie ! Moi aussi j'en ai entendu parlé lors de sa sortie ciné mais je n'ai jamais sauté le pas ! Et avec ta chronique je peu te dire qu'il rejoindra ma WL dès ce soir :)
    C'est dommage que l'intrigue ai du mal à se mettre en place mais vu ton enthousiasme pour la suite je te fais confiance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis diabolique x) Mais oui, c'est une bonne lecture, je suivrais de près ton blog pour savoir ton avis ! :)

      Supprimer