27 déc. 2017

Partials, de Dan Wells.



Année de sortie: 2013 | Pages: 522
Edition: Albin Michel | Genre: Jeunesse, Science-Fiction.

Résumé
: « Un virus. La guerre contre les Partials – ces êtres mi-humains, mi-robots – a décimé la population. Seuls quelques milliers retranchés à Long Island ont survécu. Et le virus mystérieux – le RM – les tue petit à petit. Chaque nouveau-né vit moins d’une journée si ce n’est quelques minutes. La race humaine s’éteint inexorablement et aucun médecin n’a de remède. Un espoir. Dans cette atmosphère désespérée, Kira, jeune interne en médecine, a une nouvelle hypothèse. Pourquoi les Partials sont-ils naturellement immunisés contre le RM ? Et si la solution venait de l’ennemi juré lui-même ? Une héroïne. Kira se lance alors dans une expédition au risque de devenir une hors-la-loi. Infiltrer les Partials, en capturer un et le ramener à long Island pour l’étudier et peut-être, trouver un antidote. Mais le pari est risqué : soit elle réussit et sauve l’humanité, soit elle échoue et sera considérée comme une terroriste par son propre gouvernement. À moins que ce soient les Partials eux-mêmes qui ne la tuent… »

Ma note: 4/5



L'auteur nous propulse dans le quotidien de la jeune Kira, âgée de seulement seize ans et étudiante en médecine. Malgré son jeune âge, elle travaille à la maternité et est prête à tout pour combattre le RM, ce virus qui empêche quiconque de se reproduire en tuant les nouveaux-nés quelques heures après leur naissance. Mais les autres humains ont d'autres priorités, notamment les Partials, ces êtres génétiquement modifiés qui ont jadis décimé une grande majorité de l'Humanité... Lorsque la meilleure amie de Kira tombe enceinte, tout s’accélère pour cette dernière: Elle doit la sauver, peu importe les risques.

Bien que le résumé ne semble pas si original que cela, l'histoire l'est par son déroulement et la plume de l'auteur ! J'ai en revanche eu quelques difficultés à rentrer dans l'histoire car le début est très long, que ce soit les expériences, les explications médicales. Oui, c'est intéressant, c'est bien écrit, l'auteur n'a pas lésiné sur les recherches mais bon sang... c'est long, ça n'avance pas. J'ai fini par trouver mon compte aux 3/4 du livre, où l'action se met réellement en place. Et une fois qu'elle est là, wow ! Je comprends mieux la phrase sur la couverture vantant cette dystopie apparemment aussi passionnante depuis Hunger Games.

L'univers post-apocalyptique est extrêmement bien décrit, réaliste, où les rares humains survivants sont retranchés dans un petit endroit, nommé Long Island. Tout le reste du globe est quasiment détruit, en ruine, sans âme qui vive. Dans le lieu de vie des humains, dirigé par un sénat d'une manière qui finit vraiment par paraître bancal au fil du récit, plane la menace d'une nouvelle attaque des Partials. Et sans possibilité de se reproduire, l'Humanité est vouée à disparaître.

Ce qui m'a plus plu dans ce roman est la protagoniste, Kira. Débrouillarde, courageuse, combative, elle ne manque pas de qualités ! Puisque la série se place elle-même au niveau d'Hunger Games, je n'ai pu m'empêcher de faire un parallèle avec Katniss Everdeen (en lisant les critiques d'autres personnes j'ai vu que je suis loin d'être le seul à y avoir pensé). Kira est prête à tout pour sauver ses proches, jusqu'à aller contre la loi ou même y laisser sa vie. Elle n'est pas le seul personnage intéressant, en effet, ils sont tous attachants ! Que ce soit Kochi et son honnêteté parfois déroutante, Marcus le petit ami protecteur, ou Jayden qui derrière ses airs un peu froid désire vraiment le bien-être de ses proches.

La seule chose qui m'a potentiellement agacé, comme je l'ai rapidement évoqué au début, c'est le rythme. Ce premier tome  place les bases d'une construction que je devine solide, et c'est tout. C'est extrêmement long, ça n'avance pas. J'ai plusieurs fois mis de côté ma lecture, non pas car j'étais ennuyé, mais car j'avais réellement besoin d'actions. Au milieu de mon récit, l'idée d'abandonner ma lecture m'a même effleuré, et j'ai fini par continuer tout de même. Quelques chapitres avant la fin, le rythme se met en route et l'action est présente ! Je pense que le prochain tome sera fort en émotion et en action, c'est ce qui me donne envie de continuer cette saga. L'auteur a bien fait de finir le roman comme cela, je pense que si ça n'avait pas été le cas, jamais je n'aurais eu envie de me procurer la suite et la note n'aurait pas été aussi bonne, je le crains...

J'ai passé un très bon moment avec ce livre: j'ai adoré suivre les aventures de ce personnage incroyable qu'est Kira dans ce monde qui semble sans espoir. J'ai seulement été déçu par le rythme bien trop long, heureusement ce roman se termine par une bonne dose d'action qui me donne vite envie de me procurer la suite !

4 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas ce roman, hé il a l'air pas mal du tout ! Surtout que ça fait longtemps que je n'ai pas lu de (bonnes) dystopies, j'ai bien envie de me laisser tenter ! =)

    RépondreSupprimer
  2. Tu viens de me rappeler qu'il serait peut être temps que je le sorte de ma pal ! lol

    RépondreSupprimer